Jérémy Casseron utilise m.g3l.org. Vous pouvez læ suivre et interagir si vous possédez un compte quelque part dans le "fediverse". Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un ici.
Jérémy Casseron @jlamanon

La surexposition aux écrans est un véritable fléau !

Alertez les bébés ! Nous découvrons les nouvelles pathologies liées au virtuel, et elles sont plus qu’inquiétantes… ITW choc du médecin Anne-Lise Ducanda.

ladn.eu/nouveaux-usages/signau

m.g3l.org/media/qLGJG8UAvjJL2E

@jlamanon
Ici on trouve les recommandations de L’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire pour protéger les enfants de l'usage des écrans:

afpa.org/content/uploads/2017/

@jlamanon

"Ils sont intolérants à toute forme de frustration, or l’école est une somme de frustrations : il faut rester en place, ne pas se disputer, ne pas parler quand la maîtresse parle…"

Quand on vient naturaliser de cette manière des pédagogies réactionnaires, on révèle quand même un peu d'où l'on parle...

@LienRag
Un enfant (multiplié par 20 voire 30 dans une classe) qui écoute la maîtresse ça ne me semble pas réactionnaire, mais un peu de considération pour la maîtresse. D'ailleurs votre commentaire me permet d'ajouter la suite : le problème des enfants ce sont souvent les parents qui ne supportent plus aucune contrariété sans en faire des montagnes (multiplié un enfant par deux parents susceptibles) alors la maîtresse n'a qu'a rester chez elle, et l'enfant apprendre la vie sur sa tablette.

@jlamanon

ça s'appelle la conception bancaire de l'éducation (avec ou sans tablette)...

Que l'on dise que ces pédagogies existent et sont encore malheureusement dominantes cela ne me pose pas de problèmes, qu'on les naturalise alors que l'école émancipée existe depuis plus d'uns siècle (pas forcément sous ce nom) c'est nettement plus problématique.

Quand à déscolariser la société comme le voulait Illich pourquoi pas, reste à savoir la place qu'y occupera le numérique.

@LienRag
Quel est votre nom de famille, et votre prénom? Vous aussi vous donnez votre avis et participer à la vie en société avec un pseudonyme ? C'est facile cette méthode, ça permet de casser les argumentaires sans assumer les siens !

@jlamanon

Mon nom est Bond.
James Bond.

(ceci peut expliquer d'ailleurs pourquoi je préfère utiliser un pseudonyme)

@LienRag
Oui, je comprends mieux James Bond, un héros de carton supplémentaire, la masse des héros sans visage commence à devenir assez lourde au pays des droits de l'Homme, et je me demande d'ailleurs si le capital ne l'a pas bien intégré, et si cette masse inerte et apolitique n'est pas son produit !