« Les chiffres sont absolument hallucinants » : la gauche du Sénat s’empare d’un nouveau rapport sur la suppression de l’ISF.

Le comité d’évaluation des réformes de la fiscalité a remis son second rapport. Il fait état d’une explosion de la progression des dividendes chez les 0,1 % les plus fortunés, après la suppression de l’ISF et l’abaissement de la fiscalité sur le capital.

publicsenat.fr/article/parleme

@miosety
Ooooh ? C'est comme la deuxième vague covid ça : c'était imprévisible.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon G3L

Instance de l'association G3L basée à Valence, Drôme, France