Nous ne sommes pas des #fablabs !
ricochets.cc/Nous-ne-sommes-pa

- Dans nos ateliers, nous tâchons autant que possible de partager le savoir
- Nous avons conscience de la violence des rapports sociaux
- Nous sommes des collectifs sans but lucratif
- Nous n’attendons pas d’autre validation que la nôtre
- Notre recours à la technologie est pragmatique et limité
- Nous cherchons à créer du lien social

#diy #anticapitalisme

1/3

Et alors ? C’est quoi notre problème avec les #fablabs ?

- Nous restons critiques face à la techno-béatitude ambiante et l’innovation aveugle
- Nous ne mettons pas de grands mots sur nos pratiques à des fins marketing

Ces espaces ne changent pas le monde. Ils ne font qu’aller dans le sens de l’uberisation et de la numérisation de la société, ce qui correspond tout à fait à la mutation en cours du capitalisme, indispensable à sa survie, vers le « Green » et le « collaboratif ».

2/3

Pour masquer la violence des rapports sociaux qu’elle véhicule, la start-up nation a besoin de s’enrober d’un vernis cool, d’un vocabulaire, d’une culture qu’elle emprunte à droite et à gauche. Or nous ne sommes pas disposés à servir de réservoir d’éléments de langage pour cela.

Signataires : L’Atelier de Bidouille Informatique Libre de Grenoble (ABIL), L’Atelier Fluo, L’Alternateur, La Mathériauthèque de Fontaine, uN p’Tit véLo dAnS La Tête
Février 2021

ricochets.cc/Nous-ne-sommes-pa

3/3

Pour aller plus loin, un petit recueil de "réflexions sur la toxicité et les Tiers Lieux".
movilab.org/wiki/Réflexions_su

4/3

Suivre

@whilelm oué enfin tous ceux qui montent un fablab ne sont pas forcément des techno-béats, heureusement.

· · Web · 1 · 0 · 0
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon G3L

Instance de l'association G3L basée à Valence, Drôme, France